Loading...
News

4 pays africains, élus parmi les 40 membres du nouveau Conseil de l’OMI

Depuis, le 25 novembre 2019, se déroule au siège de l’Organisation Maritime Internationale (OMI), à Londres (Royaume-Uni), la 31e session de son Assemblée. Au cours de cette 31e session de l’Assemblée qui prendra fin le 4 décembre prochain , s’est tenu en l’après-midi du vendredi 29 novembre 2019, l’élection des 40 membres du Conseil de l’OMI, par scrutin secret. Parmi, les 40 membres de son nouveau Conseil, élus pour la période biennale 2020-2021, 4 sont des pays africains. Ce sont : l’Afrique du Sud, l’Égypte, le Kenya et le Maroc. Ils ont été élus suivant la « Catégorie C », qui est la catégorie comprenant : « 20 États qui n’ont pas été élus au titre des alinéas a) ou b), qui ont des intérêts particuliers dans le transport maritime ou la navigation et dont l’élection garantit que toutes les grandes régions géographiques du monde sont représentées au Conseil ».

Rappelons que, le Conseil de l’OMI, est l’organe exécutif de l’Organisation et c’est à lui qu’il incombe, sous l’autorité de l’Assemblée, de diriger les travaux de l’Organisation. Entre les sessions de l’Assemblée, le Conseil exerce toutes les fonctions dévolues à l’Assemblée, sauf celle de faire aux Gouvernements des recommandations concernant la sécurité maritime et la prévention de la pollution.

Les nouveaux Membres du Conseil se réuniront le 5 décembre 2019, à l’issue de la 31e Assemblée. Dans le cadre de cette 123e session, ils éliront leur Président et leur Vice-président pour le prochain exercice biennal.

Source : IMO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *