CORYMBE 155 : Le Commandant Birot aux côtés de la marine gabonaise

Après une patrouille SAGNE (mission de surveillance des pêches et de la pollution) en soutien d’un important dispositif gabonais, le Patrouilleur de haute-mer (PHM) Commandant Birot a accosté à Port-Gentil le 5 janvier 2021. Ce fut l’occasion d’une plongée commune avec des plongeurs locaux. Après son appareillage, le PHM a encore conduit divers exercices avec un patrouilleur gabonais et des manœuvres aériennes de treuillage avec un hélicoptère Fennec des Éléments français au Gabon (EFG).

Arrivé dans les eaux gabonaises le 4 janvier 2021, le Commandant Birot a entamé une patrouille SAGNE avec plusieurs éléments de la marine gabonaise. Différents patrouilleurs et un avion de type CESNA étaient notamment déployés côté gabonais. Placé en soutien, le navire français a patrouillé activement dans la zone qui lui avait été attribuée par le Centre des opérations maritimes (COM) de Libreville. Cette opération s’est achevée le lendemain et s’est soldée par la verbalisation de plusieurs pêcheurs illégaux par la Marine gabonaise.

Le 8 janvier, une équipe composée de deux plongeurs du bord et d’un plongeur gabonais a inspecté le quai et la partie immergée de la coque dans le port de Port-Gentil. Ce fut aussi l’occasion de réviser les réflexes à adopter en cas d’accident de plongée et de s’enrichir mutuellement de l’expérience du pays qui nous accueillait.

Enfin, après avoir appareillé le 9 janvier au matin, le Commandant Birot a effectué un PASSEX (exercice commun d’opportunité) avec un patrouilleur gabonais. Dans l’après-midi, le navire a conduit avec succès un exercice d’hélitreuillage avec un Fennec des Éléments français au Gabon. Un membre des EFG a ainsi été hélitreuillé à plusieurs reprises sur la plage arrière du bâtiment. L’équipe sécurité du bord a ensuite pu s’entraîner à réagir en cas de crash d’hélicoptère.

La réussite de ces différents entraînements communs renforce l’entente entre la Marine nationale et la Marine gabonaise. D’autre part, l’exercice de manœuvre aviation montre la complémentarité entre les différentes armées françaises et témoigne de l’importance du soutien apporté par nos points d’appui à l’étranger aux bâtiments opérant sur zone.

Depuis 1990, la France déploie un à deux bâtiments en mission CORYMBE de façon quasi permanente dans le golfe de Guinée, tout particulièrement pour contribuer à la diminution de l’insécurité maritime, en aidant au renforcement des capacités des marines riveraines du golfe et des centres de la structure issue du processus de Yaoundé. Le déploiement de bâtiments français en mission CORYMBE complète le dispositif français stationné en Afrique occidentale et participe au volet maritime des coopérations opérationnelles mises en œuvre régionalement par ces forces de présence.

Sources : État-major des armées
Droits : EMA

Auteur de l’article : admin