COVID-19 : NIMASA PROLONGE LA VALIDITÉ DU CERTIFICAT DES GENS DE MER

La Nigerian Maritime Administration and Safety Agency (NIMASA) a prolongé la validité des certificats statutaires et commerciaux pour tous les navires immatriculés au Nigeria. Il s’agit notamment des brevets STCW pour les gens de mer délivrés par l’Agence.

Le Directeur général de la NIMASA, Dr. Bashir Jamoh, qui l’a fait savoir au siège de l’Agence à Lagos, a déclaré que NIMASA demeurait engagé dans la mise en œuvre de ses mandats pendant la crise du COVID-19. Jamoh a déclaré qu’il était nécessaire d’assurer un transport maritime ininterrompu, malgré la pandémie, soulignant que le transport maritime est l’un des principaux moyens de transport de l’aide médicale à travers le monde.

« Notre détermination à faire en sorte que le transport maritime se poursuive pendant cette période difficile demeure inébranlable, et c’est pourquoi nous avons continué de proposer des mesures pour que la chaîne mondiale du transport maritime continue de suivre les recommandations de l’Organisation maritime internationale (OMI). » Jamoh a déclaré.

Il a déclaré que l’Agence était consciente des difficultés auxquelles les gens de mer seraient confrontés et de la nécessité de les garder au travail même au-delà de la pandémie, Cela a nécessité la publication par l’Office d’un avis de prolongation de leurs certificats et d’autres certificats réglementaires qui assureraient une navigation ininterrompue.

Selon M. Jamoh, « l’une de nos principales priorités consiste à garder nos marins au travail sans compromettre leur sécurité en ce qui concerne la propagation du virus mortel. Nous avons donc produit un avis qui prolongerait la validité de leurs certificats, pour ceux qui pourraient bientôt expirer. Nous avons également publié des lignes directrices qui réglementeraient le changement d’équipage pendant cette pandémie. »

Se basant sur l’avis émis par l’agence, Jamoh a révélé que, conformément aux lignes directrices récentes de l’OMI sur la certification des gens de mer et du personnel des navires de pêche, l’agence avait prolongé la validité des certificats pertinents, y compris les certificats STCW ; les certificats obligatoires et de sécurité ; et des certificats d’aptitude médicale. D’autres sont les certificats statutaires et commerciaux liés à la convention SOLAS 74 telle que modifiée, MARPOL 73/78 telle que modifiée, les certificats d’immatriculation des navires, les exigences nationales pour les Power Driven Small Crafts (PDSC), et MLC, 2006 telle que modifiée.

Il a indiqué que l’extension s’appliquera à tous les navires battant pavillon nigérian et aux marins naviguant à bord des navires battant pavillon nigérian, ainsi qu’aux marins titulaires d’un certificat de compétence nigérian naviguant sur des navires battant pavillon nigérian.

Jamoh a déclaré que les extensions permettraient aux propriétaires et aux capitaines de navires de permettre au personnel de continuer à exercer ses fonctions dans la perspective de la pandémie de COVID-I9 et du confinement cellulaire à l’échelle nationale au Nigeria.

Le DG de la NIMASA a chargé les propriétaires et les capitaines de signaler toute lacune qui pourrait avoir une incidence sur la capacité et les normes de rendement approuvées de tous les engins de lutte contre les incendies et des engins de sauvetage à bord des navires.

Depuis l’éclosion du COVID-19, le transport maritime a attiré l’attention des principaux pays maritimes et la NIMASA a continuellement publié des lignes directrices visant à prévenir les effets négatifs sur l’industrie maritime nigériane.

Source et crédit photo : www.nimasa.gov.ng

Auteur de l’article : admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *