Les grands noms du maritime

Ferdinand de Lesseps, le canal de Suez…, le canal de Panama…

images (4).jpg

Ferdinand Marie, vicomte de Lesseps est un diplomate et entrepreneur français issu d’une famille de diplomates anoblie. Né à Versailles, rue des Réservoirs, le 19 novembre 1805, il est le deuxième fils de Mathieu de Lesseps et de Catherine (de) Grevignée. Sa mère, de nationalité espagnole, était la tante de la comtesse de Montijo et la mère de l’impératrice Eugénie. Ferdinand de Lesseps passe une partie de son enfance en Italie. Il poursuit ses études au lycée Henri-IV à Paris et décroche son bac à Amiens. Il s’inscrit aux cours de droit commercial en vue du quai d’Orsay, mais il préfère de loin les séances d’équitation.

Sa carrière commence dès 1825, grâce à son oncle Jean-Baptiste Barthélémy de Lesseps, consul général de France à Lisbonne, ou il obtient un poste d’attaché au consulat, dans un premier temps, avant de rejoindre son père à Tunis. En octobre 1828, il est nommé élève vice-consul auprès de son père Mathieu, consul général à Tunis. En mars 1832, Lesseps est nommé vice-consul de France à Alexandrie (en Egypte) et en novembre 1833, consul de France de seconde classe au Caire (en Egypte). En 1935, il monte en grade et devient consul général à Alexandrie. C’est à cette époque qu’il devient également le précepteur de Mohamed-Saïd, le fils de Mehmet Ali, vice-roi d’Égypte. Il développe une grande amitié avec Mohamed-Saïd, une amitié qui jouera, par la suite, un rôle central pour sa carrière…

téléchargement (4).jpg

En novembre 1837, Le diplomate français quitte l’Egypte pour la France avec les félicitations de son ministre pour sa manière de servir. Le 21 décembre 1837, il épouse Agathe Delamalle, petite-fille de Gaspard Gilbert Delamalle, qui lui donna cinq fils : Charles-Théodore, Charles-Aimé, Ferdinand-Marie, Ferdinand-Victor et Aimé-Victor. En 1839, il est nommé consul à Rotterdam, quitte son poste en juillet 1839 et l’année suivante est transféré à Malaga, dans le pays d’origine de la famille de sa mère. En mai 1842, Lesseps est nommé consul français à Barcelone et prend ses fonctions en juillet 1842. Au cours d’une insurrection sanglante en Catalogne, qui finit par le bombardement de Barcelone, Ferdinand de Lesseps fait preuve du courage le plus persistant en sauvant de la mort, sans distinction, des hommes appartenant aux factions rivales, et en protégeant non seulement les Français en danger mais aussi des étrangers de toutes les nationalités. Le 15 juillet 1843, une médaille lui fut offert par la communauté française de Barcelone. En avril 1848, il fut nommé ‘‘chargé d’Affaires français’’ puis envoyé à Madrid ou il quitta son poste en mai 1849.

images (5)

En 1853, il perd en l’intervalle de quelques jours son épouse et un de ses fils d’une épidémie de scarlatine. En 1854, l’accession au trône de vice-roi d’Égypte de son vieil ami, Saïd Pacha, donne une nouvelle impulsion aux idées qui l’avaient hanté au sujet du canal de Suez. Ferdinand de Lesseps est invité par Saïd Pacha, et le 7 novembre 1854 il débarque à Alexandrie. Le 30 du même mois, Saïd Pacha accorde à « son ami Ferdinand de Lesseps le pouvoir exclusif de constituer et de diriger une compagnie universelle pour le percement de l’isthme de Suez et l’exploitation d’un canal entre les deux mers ». Après trois années de démarches incessantes, Lesseps procède le 15 décembre 1858 à la constitution définitive de la Compagnie Universelle du Canal Maritime de Suez. Le premier coup de pioche est donné le 25 avril 1859. En dépit de multiples difficultés techniques et diplomatiques, le canal est percé et inauguré du 17 au 20 novembre 1869 par l’impératrice Eugénie.

Canal de SUEZ 1869_protat

Ferdinand de Lesseps, se remaria quelques jours après l’inauguration du canal, à  Louise-Hélène Autard de Bragard (1848-1909), originaire de l’île Maurice, qui lui donne douze autres enfants : Mathieu-Marie, Ferdinand-Ismaël (1871-1915, mort pour la France), Ferdinande-Hélène, Eugénie-Marie, Bertrand (1875-1917, mort pour la France), Marie-Consuelo, Marie-Eugénie, Marie-Solange, Paul (1880-1955), Robert (1882-1916, mort pour la France), Jacques (1883-1927, pionnier de l’aviation) et Giselle.

lesseps

Après l’inauguration du canal de Suez, Napoléon III propose de le nommer duc de Suez. La renommée de Ferdinand de Lesseps est internationale. Il est élu membre libre de l’académie des sciences, en 1873.

images (3)

Six ans plus tard, en 1879, Ferdinand de Lesseps accepte de prendre les opérations pour la construction du canal de Panama. Le nouveau projet tourne au fiasco, déclenchant un scandale politico-financier fameux sous la IIIe République. La faillite de la Compagnie Interocéanique en 1889, fondée par Lesseps, entraîne la ruine de nombreux souscripteurs, souvent des ménages à revenus moyens. En 1893, condamné à une lourde amende et à une peine de prison de cinq ans, Lesseps est gracié en raison de son grand âge et d’une sénilité naissante. Ce seront finalement, les États-Unis qui reprendront le projet et inaugureront le canal en 1914. Ferdinand de Lesseps meurt à l’âge de 89 ans dans son château de La Chesnaye, à Guilly, dans l’Indre, le 7 décembre 1894. Embaumé à Guilly, son corps est emmené en train à Paris où il est inhumé dans une chapelle familiale au cimetière du Père-Lachaise. Le service funèbre se fait en présence uniquement de sa famille, d’un représentant de la Société de géographie et de directeurs de la Compagnie du canal de Suez.

Références : 
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ferdinand_de_Lesseps
https://www.suezcanal.gov.eg/English/Pages/default.aspx
https://www.canalacademie.com/ida1102-Ferdinand-de-Lesseps-un-academicien-sur-un-canal.html

Comment here