Lu pour vous : ADEPA organise son atelier d’évaluation du plan d’action de plaidoyer 2019

ADEPA, en collaboration avec la Coalition nationale de plaidoyer pour la transparence dans la gestion des petits pélagiques du Sénégal, a organisé un atelier d’évaluation de son plan d’action de plaidoyer 2019, appuyé par le PRCM (Projet OAP8 MAVA), du 28 au 29/7/2020 et de planification des activités 2020 à Hôtel les Flamboyants de Sali.
L’atelier a abouti à des constats et recommandations importants:
Un état satisfaisant d’exécution du plan d’action 2019.
‐ une coalition représentative qui a participé activement à la mise en œuvre du plan d’action. La décision unanime de formaliser la coalition pour qu’elle puisse assumer durablement sa mission de plaidoyer pour l’amélioration de la transparence dans la gouvernance des pêches en général et la gestion des petits pélagiques;
‐ l’élargissement de la coalition et le renforcement de sa base ;
‐ la contribution significative de la coalition au plaidoyer contre la signature de nouvelles licences de pêche qui ciblent des espèces pleinement exploitées et des espèces surexploitées (2 navires seulement sur 56 pour les quels des « promesses de licences  » étaient demandées ont requis un avis favorable), décision à saluer même si les organisations de la coalition souhaitent toujours la publication du listing des navires autorisés à pêcher dans la ZEE sénégalaise);
La tenue d’une concertation nationale sur la farine de poisson à l’initiative de Mme Aminata Mbengue NDIAYE, ancienne MPEM à l’issue de la conférence nationale sur la transparence organisée par la coalition qui a été par elle-même;
‐ le soutien au CRODT en vue de lui permettre d’assumer sa mission indispensable de production de données et d’informations scientifiques sans lesquelles point de politiques pertinentes;
‐ l’information des députés sur la problématique des licences de pêche qui s’est soldée par une élévation de la qualité et de la pertinence des questions agitées à l’assemblée nationale;
‐ les professionnels de la pêche et le grand public sont mieux informés de l’importance des petits pélagiques et de la transparence dans la gouvernance des pêches;
Dans le cadre du plan d’action de 2020, il est prévu de:
poursuivre le plaidoyer pour une meilleure transparence dans le processus d’attribution des licences de pêche et d’implantation des usines de farine de poisson;
‐ Un soutien renforcé et plus conséquent à la recherche halieutique;
‐ le renforcement de la participation de la pêche artisanale à la CCALP et au CNCPM;
‐ Mettre à échelle la collaboration en s’ouvrant à de nouveaux alliés importants qui s’activent dans les questions de démocratie et de transparence, mais aussi à d’autres organisations professionnelles, des leaders d’opinion, la presse, les juristes et d’autres groupes.
L’atelier a été aussi un prétexte pour une mise à niveau mutuelle des membres de la coalition sur les aspects juridiques qui encadrent l’attribution des licences, la sénégalisation des navires entres autres thèmes.
Source et crédit photo : ADEPA

Auteur de l’article : admin