Etes vous prêt pour l’Exposition et la Conférence Internationale sur la Défense Maritime à Accra ?

IMDEC-logo-change

Pour la commémoration du 60e anniversaire de la marine ghanéenne, l’International Maritime Defence Exhibition & Conference (IMDEC) mettra en vedette le plus grand rassemblement de l’industrie maritime africaine, avec la présence des chefs d’état-major des marines régionaux et internationaux pour célébrer cet événement important. 

La piraterie, la pêche illégale et les vols à main armée sont quelques-uns des problèmes majeurs qui menacent la région du golfe de Guinée. Non seulement ces menaces perturbent la stabilité régionale, mais elles entravent aussi le développement économique. Il est essentiel que les acteurs internationaux et intergouvernementaux continuent de mettre à profit leurs capacités communes pour modifier cette progression. Pour cela, le thème de cet événement est « Célébrer 60 ans d’excellence de la marine : sécuriser le domaine maritime pour le développement national ». Cet événement qui se tiendra du 23 au 25 juillet 2019 sur la Côte d’or de Kempinski à Accra, au Ghana, rassemblera des acteurs maritimes du monde entier pour discuter de la stabilisation du progrès économique et de la sécurité dans le golfe de Guinée. L’événement sera inauguré par le vice-président du Ghana, le Dr Mahamudu Bawumia, et le contre-amiral Seth Amoama.

220px-Foggo_2018

Commentant la participation des forces navales américaine à l’IMDEC, l’Amiral James G. Foggo, III, commandant du Commandement des Forces interarmées alliée de Naples, commandant des Forces navales américaines en Europe et des Forces navales américaines en Afrique, a déclaré : « Une Afrique sûre, stable et sécurisée est dans l’intérêt de la communauté mondiale. Non seulement la piraterie et d’autres activités maritimes illicites menacent les efforts de développement, affaiblissent la sécurité de l’État et privent les États des ressources précieuses nécessaires à une plus grande croissance économique et à une gouvernance efficace, mais ils peuvent aussi facilement déstabiliser les régions et créer des espaces propices au terrorisme. Nos objectifs communs d’une Afrique sûre, stable et prospère profitent non seulement à nos partenaires africains et aux États-Unis, mais aussi à la communauté internationale. »

Rear-Admiral-Koi-Alexis

Commentant sa participation à l’IMDEC, le Contre-amiral Koi Alexis Maomou, commandant de la marine Guinéenne, a déclaré : « En tant que réunion de professionnels du secteur maritime et navale, l’occasion sera donnée à tous de discuter des défis et des menaces qui pèsent sur nos zones maritimes, trouver des solutions appropriées à ces défis et menaces et découvrir les nouvelles technologies nous permettant de mieux lutter contre les activités illicites en mer ». « Bien sûr, ce sera simplement une occasion de donner, de recevoir et de découvrir de nouvelles inventions technologiques et scientifiques dans le domaine de la défense et de la sécurité maritime. » a ajouté le Contre-amiral Koi Alexis Maomou.

REAR-ADMIRAL

Commentant l’organisation de l’IMDEC, le contre-amiral Seth AmoamaChef d’état-major de la Marine du Ghana, a déclaré : « La Marine Ghanéenne célèbre cette année son 60e anniversaire sous le thème : « Célébrer 60 ans d’excellence navale : Sécuriser le domaine maritime pour le développement national ». Dans le cadre des activités commémorant cet événement, nous sommes en partenariat avec Great Minds Events Management pour organiser l’Exposition et la Conférence internationale sur la défense maritime à Accra, au Ghana du 23 au 25 juillet 2019. »
Le contre-amiral Seth Amoama a ajouté : « Je suis impatient de vous accueillir à Accra, aussi nous invitons tous les acteurs maritimes tant locaux qu’internationaux, ainsi que les chefs de la sous-région de la Marine et d’autres pays internationaux à venir discuter des principaux problèmes auxquelles est confrontée la sécurité maritime de l’Afrique et en particulier du Golfe de Guinée ».
« Lors de la conférence, nous explorerons les innovations techniques et modernes qui aideront à lutter contre la pêche illicite non déclarée et non réglementée qui domine notre domaine maritime. Nous nous réjouissons à la perspective d’une conversation enrichissante sur le partage d’information et le renforcement des capacités. Nous parlerons également de la cyberguerre et de la guerre électronique. En outre, les participants et les personnes présentes auront l’occasion de visiter les stands et les expositions mis en place par les grandes industries de la défense et du secteur maritime afin de présenter tout un éventail de technologies modernes et avancées en matière de commandement et de contrôle de la défense en mer, exposer au cours de cette conférence », a ajouté le contre-amiral Seth Amoama, chef d’état-major de la marine du Ghana.

Source : imdecafrica.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *