Loading...
BéninLu pour vousPaysSécurité MaritimeTogo

Lu pour vous : CORYMBE 153 : Patrouilles SAGNE avec les Marines béninoise et togolaise

Le patrouilleur de haute mer (PHM) Commandant Ducuing a mené du 1er au 4 octobre plusieurs patrouilles SAGNE (mission de surveillance des pêches et de lutte contre les pollutions) dans différentes zones du golfe de Guinée avec des unités des Marines béninoise et togolaise.

Le jeudi 1er octobre, le patrouilleur OUEME de la marine béninoise, le Centre opérationnel maritime (COM) de Cotonou et le PHM Commandant Ducuing, se sont associé pour conduire une patrouille au profit du Bénin. Après leur patrouille conjointe dans la Zone économique exclusive (ZEE) béninoise sous la coordination du COM, les deux bâtiments se sont retrouvés pour conduire un exercice d’évolutions tactiques (EVOLEX).

Trois jours plus tard, le dimanche 4 octobre, les équipages du Commandant Ducuing et du patrouilleur togolais Kara ont pris la mer pour mener conjointement une nouvelle patrouille SAGNE. Les bâtiments en ont profité pour mener un entraînement mutuel visant à développer les capacités d’interactions entre les deux marines.

Ces patrouilles s’inscrivent dans le cadre de la coopération engagée avec le Bénin et le Togo, mais également avec les autres partenaires du golfe de Guinée pour préserver la sécurité maritime. Elles sont particulièrement importantes dans cette zone, où la pêche illicite et la surpêche constituent des enjeux majeurs pour les pays riverains du golfe de Guinée. Leur objectif est par conséquent de renforcer la coopération entre les marines dans le domaine de la surveillance des pêches. Les missions SAGNE ont aussi pour objectif d’aider les centres opérationnels de l’architecture de Yaoundé, initiée en 2013, à monter en compétence, tout en renforçant l’interopérabilité franco-africaine dans le domaine de la lutte contre l’insécurité maritime.

Depuis 1990, la France déploie un à deux bâtiments en mission Corymbe de façon quasi permanente dans le golfe de Guinée. La mission a deux objectifs majeurs : être en mesure d’apporter une éventuelle protection des Français dans la zone en cas de crise et contribuer à la diminution de l’insécurité maritime, en aidant notamment au renforcement des capacités des marines riveraines du golfe, et des centres de la structure issue du processus de Yaoundé. Le déploiement de bâtiments français en mission Corymbe complète le dispositif français stationné en Afrique occidentale (Gabon, Côte d’Ivoire, Sénégal) et participe au volet maritime des coopérations opérationnelles mises en œuvre régionalement par ces forces de présence.

Sources : État-major des armées
Droits : EMA