WOMEN IN MARITIME IN AFRICA (WIMAFRICA)

WIMAFRICA (en français Association des femmes du secteur maritime en Afrique) est une organisation à but non lucratif conçue pour répondre à l’appel de l’égalité des sexes, de l’autonomisation des femmes ainsi que pour établir une coopération de développement de l’entrepreneuriat des femmes africaines dans le secteur maritime. L’organisation est actuellement composée de membres venant de vingt-deux (22) différents pays africains tels que le Togo, l’Angola, l’Afrique du Sud, le Maroc, l’Égypte, le Ghana, la République du Niger, la Guinée équatoriale, la République du Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, le Nigeria, pour n’en citer que quelques-uns.

L’Association des femmes du secteur maritime en Afrique (WIMAFRICA) est composée de femmes professionnels, dirigeants et entrepreneurs maritimes dans tout le secteur maritime africain (et zones connexes) de tous les pays et de diverses régions et sous-régions du continent. Les objectifs de l’Association comprennent la coopération dans le renforcement des capacités, la formation, l’éducation, le développement de projets entrepreneuriaux afin de contribuer efficacement aux efforts mondiaux, l’autonomisation économique, la représentation et le leadership des femmes dans l’économie bleue.

WIMAFRICA vise à atteindre les objectifs suivants :

-Promouvoir la coopération et la collaboration entre les organisations nationales, régionales et internationales pour promouvoir l’égalité des genres dans le secteur ;
-Mettre en exergue la participation des femmes dans tous les aspects de l’économie bleue, tant en matière de politique, de plaidoyer que de prise de conscience des enjeux maritimes ;
-Promouvoir le renforcement des capacités, l’entreprenariat et l’emploi des femmes dans tous les domaines du secteur maritime ;
-Offrir un leadership stratégique et servir de porte-voix en faveur de l’autonomisation des femmes dans le secteur maritime ;
-Soutenir l’avancement des femmes dans le secteur maritime en Afrique, renforcer les capacités du continent en matière maritime en vue de la promotion d’échanges sûrs, sécurisés et efficients sur des océans plus propres.

Auteur de l’article : admin