Bientôt la reprise des liaisons maritimes entre le Port de Motril et le Maroc

Le redémarrage des liaisons maritimes entre le port de Motril et le Maroc se précise après la réunion institutionnelle tenue par les plus hauts représentants de la compagnie maritime Morocco Cruises Line, Mohamed Laiazic El-kadiri, et de l’autorité portuaire, José García Fuentes, qui ont été accompagnés par les équipes techniques des deux compagnies.  La réunion a servi à présenter les services portuaires et à préparer le lancement d’une nouvelle ligne quotidienne avec le Maroc.

Cette liaison maritime disposera d’un navire pouvant accueillir plus de 120 unités de fret (remorques roulantes et camions complets) et 53 conducteurs (passagers) qui voyagent avec leur remorque ou semi-remorque pour le travail.  Le navire est équipé de deux rampes ro-ro, une à la porte arrière et une sur le côté, une caractéristique qui en fait un ferry polyvalent puisqu’il peut fonctionner dans différents quais du port, ce qui accélère les opérations de chargement. La compagnie MCL a exprimé le souhait que cette nouvelle liaison maritime contribue au renforcement des échanges commerciaux entre les deux ports.

Les deux présidents et leurs collaborateurs respectifs ont partagé les objectifs à atteindre pour assurer la fluidité des procédures administratives et techniques afin de faciliter l’accès à la gamme de remorques et de camions automoteurs dans les meilleures conditions.

Redémarrage des connexions

« Le port de Motril a travaillé intensément ces derniers mois pour relancer les connexions avec le Maroc », a souligné José García Fuentes.

Pendant tout ce temps, le port de Motril a tenu informé la sous-délégation du gouvernement à Grenade afin de reprendre les inspections, qui sont garanties du lundi au samedi, en attendant de les étendre au dimanche.

La réunion institutionnelle a été suivie d’une réunion de travail avec la participation du personnel technique de la compagnie maritime et du port, où ce dernier a présenté les services et les installations.

Traduit de la publication original ( Puerto de Motril )

Crédit  photo : Puerto de Motril 

Laisser un commentaire