Île Maurice, naufrage du MV Wakashio : Chronologie des faits

Le 25 juillet 2020, le MV Wakashio, un vraquier battant pavillon panaméen et transportant 200 tonnes de diesel et 3 800 tonnes de fuel, s’est échoué sur le récif de Pointe d’Esny, à Île Maurice. Le navire Wakashio de l’Okiyo Maritime Corporation / Nagashiki Shipping Co.Ltd avait quitté la Chine en direction du Brésil, avec pour dernière escale, Singapour.

Le jeudi 6 août 2020, le Ministère de l’Environnement Mauricien a annoncé dans un communiqué d’avoir été informé d’une brèche dans le navire MV WAKASHIO avec fuite d’huile.

Le vendredi 7 août 2020, le Premier ministre de la République de Maurice, M. Pravind Jugnauth a déclaré sur son compte twitter que l’état d’urgence environnementale a été décrété.

Et ajoute : «  Le naufrage du  Wakashio représente un danger pour l’île Maurice. Notre pays n’a pas les compétences et l’expertise pour le renflouage des navires échoués, c’est ainsi que j’ai sollicité l’aide de la France à Emmanuel Macron.« 

https://twitter.com/PKJugnauth/status/1291780830805790721

Le samedi 8 août 2020, Emmanuel Macron, Président de la République française répond favorablement à l’appel du gouvernement mauricien   » Lorsque la biodiversité est en péril, il y a urgence d’agir. La France est là. Aux côtés du peuple mauricien. Vous pouvez compter sur notre soutien cher Pravind Jugnauth. Nous déployons dès à présent des équipes et du matériel depuis La Réunion. »

Ainsi des moyens humains et matériels conséquents ont été déployés à Maurice.

Crédit photo : Pravind Jugnauth