Ouverture de la Conférence de Torremolinos pour la ratification de l’Accord du Cap

Aujourd’hui s’est ouvert à Torremolinos (Espagne), une Conférence ministérielle de trois jours visant à insuffler un élan supplémentaire pour l’entrée en vigueur de l’Accord du Cap. Avec plus de 500 participants, incluant plus de 30 ministres, représentant 148 délégations, cette conférence ministérielle est organisée conjointement par l’OMI et le Gouvernement de l’Espagne, avec le soutien de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et des Pew Charitable Trusts. 

L’Accord du Cap de 2012 comprend des prescriptions internationales obligatoires relatives à la stabilité et l’état correspondant de navigabilité, les machines et installations électriques, la lutte contre les incendies, les équipements de communications et les engins de sauvetage, de même que sur la construction des navires de pêche. Cet Accord vise à permettre un meilleur contrôle de la sécurité des navires de pêche par les États du pavillon, les États du port et les États côtiers.

La ratification et l’entrée en vigueur de ce traité international fondamental sur la sécurité des navires de pêche, aurait un impact positif significatif et sauver des vies en mer. Cela est particulièrement important dans le contexte où le nombre de personnes qui perdent la vie sur des navires de pêche demeure inacceptable.

« L’Accord du Cap de 2012 offrira un régime obligatoire à jour sur la sécurité des navires de pêche » a déclaré le Secrétaire général de l’OMI, Mr Kitack Lim dans son discours d’ouverture.

La Conférence ministérielle sera suivie d’une rencontre du Groupe de travail mixte FAO/OIT/OMI sur la pêche illicite, non déclarée et non réglementée, au même lieu, du 23 au 25 octobre.

Source : www.imo.org

Laisser un commentaire